Les sculptures des portails du transept

Les sculpteurs, anonymes comme les architectes et les verriers, ont largement contribué à la splendeur de la cathédrale. On a voulu à Chartres que cette sculpture dépasse tout ce qu’on connaissait jusqu’alors, en terme d’ampleur du discours et de qualité de la figuration. La pierre utilisée pour la sculpture ne provient pas des carrières locales de Berchères comme pour la construction des murs. C’est un calcaire au grain beaucoup plus fin et régulier que celui qui a servi pour l’architecture. On est allé le chercher à grand frais dans la région parisienne, dans des carrières voisines des rives de la Seine ou de l’Oise. Il a dû être acheminé par voie d’eau, au fil de la Seine puis de l’Eure. On dénombre environ 4 000 figures sculptées à Chartres. Les deux grands portails qui conduisent aux bras du transept, composés chacun de porches tripartites, offrent au regard, dans un déploiement et une profusion uniques parmi les grandes cathédrales, la munificence d’un décor chargé de compléter le message théologique du portail occidental.

cath_61