Le contexte historique

L’immense majorité des vitraux de la cathédrale chartraine date donc du début du XIIIème siècle. C’est un temps où l’expansion des villes permet l’affirmation de la classe des bourgeois. Les techniques de l’agriculture et de l’artisanat se perfectionnement, favorisant un enrichissement général. C’est surtout un temps de paix, garantie de la prospérité, donc de la création artistique et d’une expansion du plaisir de vivre. Le renforcement du pouvoir monarchique est le souci principal de la dynastie capétienne. Une des préoccupations majeures de ce temps est la lutte pour le rayonnement et l’identité de la chrétienté : c’est ce qui motive les croisades en Orient comme celles contre les hérésies albigeoises. Ces guerres mobilisent les seigneurs d’Ile-de-France et cimentent leur solidarité. Sur le plan de la vie de l’Église, la construction chartraine prend place entre deux conciles importants que sont Latran III (1179) et Latran IV (1215). Ils ont profondément réformé le visage de l’Église, en particulier grâce à l’action intelligente du pape Innocent III. Ce sont tous ces facteurs historiques qui conditionnent la création chartraine : ils laissent des traces fortes dans l’iconographie des vitraux.

vitrail-historique